Santé publique

Exprimer son choix, c’est faciliter le prélèvement, alors n’hésitez pas, comme eux faites-le maintenant!
Pourquoi donner ?

En France, des milliers de personnes sont en attente d’une greffe pour sauver ou améliorer leur vie.
Nous sommes tous concernés car chacun peut devenir donneur ou receveur.

Qui peut donner ?

Le don d’organes repose sur le principe du consentement présumé : à moins de s’y être opposé de son vivant, chacun est considéré comme donneur potentiel après son décès.

Que peut-on donner ?

Il y a plusieurs dons possibles :
•    De son vivant : reins, peaux, sang, sang de cordon, moelle osseuse, gamètes…
•    Après son décès ou en état de mort encéphalique (lorsque le cerveau est inactif, mais que le cœur continue à battre) : cœur, foie, poumons, intestin…

Faire respecter son opinion

Quel que soit votre choix, parlez-en à vos proches, c’est eux qui seront consultés et qui pourront témoigner de votre engagement en cas de décès.

Vous pouvez également affirmer votre opinion en vous procurant une carte de donneur si vous êtes pour le don, ou en vous inscrivant sur le registre national des refus si vous êtes contre.
Pour plus d’information, cliquez sur les liens suivants :

•    Don d’organes
•    Agence biomédecine
•    Association France-adot